Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Accord final

Corps Cantonal de Musique de la Protection civile vaudoise
Le monde vaudois de la musique à vent déplore la disparition d’une formation unique, le Corps de Musique Cantonal de la Protection civile (CMCPci). Ont ainsi pris fin 25 années de réussites artistiques et de respect du devoir et des obligations.

Le Corps de Musique Cantonal de la Protection civile vaudoise est né en 1996, suite à une demande formulée par quelques membres lors d’une assemblée de l’AVTTM (Association vaudoise des  tambours et trompettes militaires). L’idée consistait à permettre aux militaires qui n’étaient plus astreints au service pour raison d’âge de poursuivre leurs obligations dans le cadre de la Protection civile (PC).

Issue inéluctable

Prises de contact ciblées, mais aussi la nécessité ponctuelle de disposer d’une formation musicale pour encadrer une réception organisée par les autorités de la PC ont ouvert la porte à la mise sur pied de cet ensemble.

Le CMCPci a ainsi compté jusqu’à 60 souffleurs, une percussion complète et un groupe de tambours. Il a été dirigé à ses débuts par Guy Strobino, puis, pendant plus de 15 ans, par Pierre-Alain Aubert, qui a passé le témoin à Nils Perrot en 2013. Du fait du caractère restreint et non permanent des services du CMCPci, il n’a pas été possible de trouver un successeur suite au retrait de son dernier chef. Les nombreuses réorganisations de l’armée et de la protection civile (diminution des effectifs) ont aussi conduit à une inéluctable issue.

Engagements et répertoire variés

Durant ce quart de siècle, les engagements du CMCPci ont toutefois été variés. Citons notamment le concert de gala de la Fête cantonale des musiques vaudoises à Granges-Marnand en 1998, l’encadrement de la Journée officielle de l‘Union des communes vaudoises à Puidoux en 1999, la représentation officielle du canton lors de la Fête Fédérale de Musique à St-Gall en 2011, ou encore l’animation de la partie officielle de la Fête Fédérale de Musiques 2016, à Montreux.

Ce corps de musique a toujours proposé un répertoire éclectique s’étendant de grands classiques à des arrangements jazzy, traditionnels entraînants ou autres musiques de film. La formation a par ailleurs enregistré quatre CD, soit près de 60 titres.

Partager l'article
Facebook
WhatsApp
Email
Telegram
Table de contenu

Ceci pourrait aussi t'intéresser