Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Débats animés sur la limite d’âge des jeunes

Porträt des Vorstands des Schweizer Jugendmusikverbands SJMV
Pour la première fois depuis 2019, l’Assemblée des délégués de l’Association suisse des musiques de jeunes a pu se tenir en présentiel. Les associations de musiques de jeunes ont manifesté un intérêt particulièrement marqué pour la prochaine Fête fédérale des musiques de jeunes. La proposition de repousser la limite d’âge de 23 à 25 ans a suscité bon nombre de discussions.

Une bonne huitantaine de délégués et d’invités se sont réunis sur le site de l’Olma à Saint-Gall, où se déroulera dans six mois la Fête fédérale des musiques de jeunes (FFMJ). Markus Straub, vice-président du CO, s’est réjoui des 115 formations inscrites au total. En raison de la situation frontalière de Saint-Gall, cinq sociétés allemandes seront également de la partie. «Pure passion», telle est la devise de la fête de cette année, qui entend se démarquer par des concours de haut niveau, un programme-cadre attrayant et une concentration géographique. A l’issue de l’assemblée, les délégués ont eu l’occasion de visiter les salles de concours.

Prix d’encouragement pour des projets innovants

L’Association suisse des musiques de jeunes décerne chaque année un prix récompensant des projets musicaux novateurs de musiques de jeunes. Les noms des lauréats ont déjà été divulgués en janvier. Les projets primés ont à nouveau été présentés lors de l’Assemblée des délégués, avant que les prix ne soient remis à leurs auteurs. Le projet «Mach musig i dr Schwiiz» («Fais de la musique en Suisse») du Brass Band Musik Frohsinn Oberburg s’est hissé à la première place et a ainsi reçu la somme de CHF 2500.–. Le deuxième rang est revenu au projet «Ciné-Concert», qui a réuni les ensembles de jeunes des sociétés de Courrendlin, Delémont et Courfaivre-Develier. L’orchestre à vents des jeunes de Worb a quant à lui impressionné par la mise sur pied d’une nouvelle forme de présentation d’instruments, ce qui lui a rapporté CHF 1000.–.

Remise du prix d’encouragement par Eveline Schwarzenberger et Fabio Küttel à Benjamin Wittwer
Benjamin Wittwer a reçu le prix d’encouragement pour le projet «Mach Musig i dr Schwiiz» du Brass Band Musik Frohsinn Oberburg.

Davantage de sections et débats empreints d’émotions

Les points traditionnellement inscrits à l’ordre du jour n’ont guère suscité de discussions. Les délégués ont réélu à l’unanimité l’ensemble du comité et son président Fabio Küttel. Le nombre de sections membres de l’Association suisse des musiques de jeunes, désormais au nombre de 143, a légèrement augmenté.

La proposition de repousser la limite d’âge de 23 à 25 ans pour les participants la Fête fédérale des musiques de jeunes a en revanche débouché sur bon nombre de prises de parole. Cette proposition avait déjà fait l’objet d’une discussion il y a un an et avait alors été rejetée pour cause d’égalité des voix. Comme les sections cantonales de Zurich, d’Argovie et du Valais n’avaient pas reçu d’invitation à l’AD suite à un problème technique, elles n’avaient alors pas pu exprimer leur opinion à ce sujet. Une nouvelle demande a donc été déposée par onze sociétés zurichoises, pour lesquelles il était important de pouvoir se rendre à la Fête fédérale des musiques de jeunes au complet – ou presque –, avec leurs membres âgés de 23 à 25 ans. Les opposants ont notamment estimé qu’il n’est pas équitable de modifier les règles du jeu si peu de temps avant la fête. Après des débats empreints d’émotions, la demande a été adoptée à une large majorité. La limite d’âge est donc désormais fixée à 25 ans.

Informations complémentaires sur l’AD et la Fête fédérale des musiques de jeunes: jugendmusik.ch.

Partager l'article
Facebook
WhatsApp
Email
Telegram
Table de contenu

Ceci pourrait aussi t'intéresser