Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Excellence puissance huit au KKL de Lucerne

Photo de la ville de Lucerne
Le 17 juin 2023, huit orchestres à vents de Suisse se retrouveront à Lucerne, à l’occasion du Lucerne Symphonic Wind Band Contest (LSWBC), un concours des plus relevés.

Le LSWBC sera différent et apparaîtra comme une authentique nouveauté. Huit sociétés de Suisse s’y présenteront dans la salle de concert du KKL de Lucerne. Inédit et expérimental, le concept du LSWBC a été imaginé par des membres de l’orchestre d’harmonie de la ville de Lucerne et de la Feldmusik Sarnen. Les organisateurs de ce concours donnent quelques informations sur sa première édition, non sans un clin d’œil.

Nouveau et différent

«Quel ennui, tout le monde joue la même pièce imposée», peut-on lire sur les réseaux sociaux du LSWBC. La réplique fuse: «… Justement pas! Tous les orchestres choisissent eux-mêmes leurs œuvres.» Et en effet, la liste en est particulièrement variée. Aucune pièce ne sera jouée deux fois ce jour-là. La plupart des ensembles présenteront deux œuvres pendant les 50 minutes imparties, certains trois.

Certaines des pièces interprétées à Lucerne seront extrêmement récentes. Parmi elles, deux sont dues à la plume de compositeurs suisses: «Scorpius», d’Oliver Waespi, et «Symphonie No. 3: Urban Landscapes Op.55», de Franco Cesarini. Elles n’ont été publiées qu’au cours des deux dernières années.

«Sûrement impayable, c’est au KKL.» Un autre cliché auquel les organisateurs tordent immédiatement le cou: «… Absolument pas; le billet valable toute la journée coûte CHF 45.–.» Et même CHF 20.– pour les jeunes et les étudiants.

Jury exceptionnel

Les prestations seront évaluées par trois experts chevronnés. Graziella Contratto, pianiste et chef d’orchestre de formation, s’en réjouit: «En tant que chef d’orchestre classique, j’ai toujours eu beaucoup de respect pour le travail de mes collègues dans le domaine de la musique à vent; pas de camouflage possible par le son des cordes, l’intonation et l’articulation constituent des défis permanents et exigent un travail de haute précision, et les arrangements de célèbres œuvres symphoniques demandent un brio technique sans pareil. Voilà donc ce que je pourrai admirer une fois de plus au LSWBC. J’en suis vraiment impatiente!»

Portrait de Graziella Contratto
Graziella Contratto se réjouit de faire partie du jury du LSWBC.

Philippe Bach rejoindra Graziella Contratto au sein du jury. Lauréat de plusieurs prix, il a notamment dirigé des concerts en tant que chef invité du London Philharmonic Orchestra. Enfin, José R. Pascual-Vilaplana, troisième expert, fera le voyage d’Espagne.

Un programme pour tous

Mais le LSWBC ne se déclinera pas que sur le mode comparaison, compétition et chasse aux points. Il s’agira aussi – surtout – de créer des liens. Une perspective qui s’adressera aussi au jeune public. Ainsi, cinq formations de jeunes auront la possibilité de se produire sur l’Europaplatz, devant le KKL, et d’apprécier ensuite les prestations des orchestres en salle. Pour clore la journée, «Still Searching», un groupe instrumental de reprises, se produira également sur l’Europaplatz. Divertissement varié garanti. La promesse faite par les organisateurs pour la première édition du LSWBC est ainsi déjà tenue.

Billets

Billet journalier CHF 45.–
Apprentis et étudiants: CHF 20.–

www.lswbc.ch

Horaire de passage des orchestres

09h00 La Concordia de Fribourg
10h15 Sinfonisches Blasorchester Bern
11h30 Feldmusik Sarnen

13h15 Stadtmusik St. Gallen
14h30 Feldmusik Jona
15h45 Blasorchester Stadtmusik Luzern
17h00 Symphonisches Blasorchester Kreuzlingen
18h15 Stadtharmonie Zürich Oerlikon-Seebach

Partager l'article
Facebook
WhatsApp
Email
Telegram
Table de contenu

Ceci pourrait aussi t'intéresser