Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’Association suisse des musiques tient le cap – partie 1

Trombonistes en action
Au cours de l’exercice 2023 de l’Association suisse des musiques, la «Stratégie ASM 20-25» a poursuivi sa concrétisation et a été mise en œuvre par le biais de projets dans les domaines du marketing et de la communication, du travail sur le plan politique, du Prix Musique et des formations Hitobito. De même, les jalons vers la Fête Fédérale de Musique 2026 sont posés.

Luana Menoud-Baldi, présidente de l’ASM, ainsi qu’Andy Kollegger, Michel Graf et Simon Betschmann, membres de la direction, reviennent sur leurs projets 2023.

En avant, tous ensemble!

La «Stratégie 20-25» de l’ASM a pour objectif de renforcer le positionnement du milieu de la musique à vent au sein de la population et d’accroître sa notoriété, dans la perspective de la Fête Fédérale de Musique 2026 (FFM2026) à Interlaken.

«Même si tout changement entraîne des doutes, nous avons prouvé notre capacité à gérer ces mutations, excellents retours à la clé», se réjouit Luana Menoud-Baldi.

Changements au sein de la direction de l’ASM

Quelques changements interviendront au sein de la direction de l’ASM dans les deux prochaines années. De manière à garantir une continuité bien ordonnée, le remplacement de deux collègues a été préparé au cours de l’exercice 2023: Andy Kollegger se retirera en 2024 et Eric Kunz remettra son mandat en 2025.

unisono-neuerungen 2023
Depuis le printemps 2023, «unisono» est également disponible en version numérique sur unisono.windband.ch

L’exercice 2023 a été riche en événements en termes de marketing et de communication: l’engagement de mandataires externes, le développement de la communication par notre assistante et la coordination de la nouvelle structure de la rédaction de l’ASM par Eric Kunz ont été les pierres angulaires d’une mise œuvre couronnée de succès. «Cette dernière a également porté ses fruits sur le plan financier, puisqu’elle a permis à l’ASM d’économiser au total 200 000 francs», résume la présidente de l’ASM.

Poursuite du développement du marketing et de la communication

Le secrétariat permanent a également grandement coopéré à la communication du projet phare de l’ASM «Année de la littérature suisse
– ALS23».

Une nouvelle collaboration avec APG|SGA, Société générale d’affichage SA, a par ailleurs permis d’activer des campagnes publicitaires pour l’Harmonie Nationale des Jeunes, le Prix Musique, le festival #aVENTura et pour l’image de l’ASM.

Voir la vidéo

#lamusiqueunplaisir

Année de la musique à vent 2024 et FFM2026

Des entretiens avec Gilles Marchand, directeur général de SRG SSR, et Jean-Marc Richard ont permis à l’ASM de nouer de nombreux contacts avec la SRG SSR et la plateforme nationale IAF, qui ont finalement abouti au projet «Année de la musique à vent 2024». Lancé lors d’un concert organisé à Neuchâtel le 18 décembre, ce projet entend poser les jalons d’une présence médiatique forte lors de la FFM2026 à Interlaken.

Jean-Marc Richard anime une émission
Le présentateur Jean-Marc Richard lors de l’émission «Le Kiosque à Musiques», en direct du festival aVENTura.

Le CO de la FFM2026, la direction et la commission de musique de l’ASM ont, l’année dernière, finalisé le nouveau contrat de collaboration et le plan des activités (jusqu’en septembre 2026) pour la Fête Fédérale de Musique 2026.

Travail sur le plan politique

Andy Kollegger écrit dans son rapport que les contacts avec les autorités et l’administration, ainsi que l’implication au sein du comité du Conseil Suisse de la Musique ont permis d’attirer l’attention sur les préoccupations de l’ASM et celles de ses membres au niveau politique. Le contact avec le Palais fédéral a été assuré par les réunions semestrielles du groupe parlementaire en charge de la musique et par des contacts directs avec les parlementaires.

Dans le cadre de la procédure de consultation sur le message culture 2025–2028 de la Confédération, l’ASM a soumis une prise de position détaillée présentant ses préoccupations, élaborée au préalable lors de la rencontre «Plateforme Amateur» mise sur pied par l’ASM.

Séance photo devant le Palais fédéral

«En marche vers Berne», le 17 novembre 2023, a constitué une action particulière. Lors d’une rencontre personnelle avec Martin Candinas, président du Conseil national, à Berne, la direction de l’Association suisse des musiques a abordé différents sujets en lien avec le monde culturel amateur.

De nombreux membres des sections cantonales de l’Association des musiques et quelques jeunes musiciennes et musiciens ont participé à la séance photo qui a suivi, devant le Palais fédéral, afin de souligner davantage encore l’importance de leurs activités culturelles.

En marche vers Berne 2023
Photo de groupe lors de l’action «En marche vers Berne»

Passionnant et gratifiant

«Le présent rapport annuel est mon dernier en ma qualité de membre de la direction de l’ASM. Après sept ans passés en son sein, dont trois en tant que vice-président, j’estime qu’il est désormais temps de laisser la place à de nouvelles forces. J’ai pris cette décision notamment en raison de la double charge que j’assume avec la gestion de l’Association cantonale des musiques grisonnes », explique Andy Kollegger, posant un regard reconnaissant sur une période extrêmement passionnante au sein de l’ASM.

Il se souvient en particulier – parce que la période a été extrêmement exigeante – de la pandémie de coronavirus. Andy Kollegger restera lié à l’ASM en tant que président cantonal, et peut-être un jour à nouveau en tant que simple membre d’une société.

Finalistes du Prix Musique 2023
Les trois finalistes du Prix Musique 2023: Alena Imseng, Sherin Al-Sadi et Baptiste Varone (de g. à dr.)

Prix Musique 2023

Andy Kollegger a transmis la direction de l’équipe d’organisation du Prix Musique à son collègue de la direction de l’ASM. Michel Graf, le Centre de compétence de la musique militaire, l’Association cantonale des musiques schaffhousoises ainsi qu’une équipe d’organisation interne à l’ASM ont géré avec brio la mise sur pied de l’édition 2023.

«Le Prix Musique est la vitrine de l’ASM. J’ai pour mission, avec mon équipe, d’en poursuivre le développement en termes d’image et de communication», conclut Michel Graf.

Hitobito prend son envol

De janvier à septembre, Simon Betschmann a formé de nombreuses sociétés intéressées dans les cantons de Thurgovie, Soleure,
Glaris, Argovie et Schwytz. Des questions critiques y ont été soulevées à plusieurs reprises à propos de la nouvelle loi sur la protection des données entrée en vigueur en 2023, ce qui a donné lieu à de passionnantes discussions.

«Les réactions reçues jusqu’ici ont montré que notre décision de former directement les sociétés constituait la bonne option», constate Simon Betschmann avec satisfaction, ajoutant dans la foulée: «En 2024, il s’agira de former également les sociétés des autres cantons.»

Fin 2023, un autre grand acteur, le Club Alpin Suisse (CAS), a rejoint la famille «Hitobito» avec ses 175 000 membres. «L’ASM en profitera aussi directement car les développements d’Hitobito financés par le CAS sont réinjectés dans le code Hitobito, en principe librement disponible», explique Simon Betschmann.

Les rapports annuels d’Eric Kunz, Hanspeter Frischknecht et Peter Börlin, membres de la direction de l’ASM, ainsi que de Thomas Trachsel, président de la commission de musique, suivront dans l’édition d’avril.

Partager l'article
Facebook
WhatsApp
Email
Telegram
Table de contenu

Ceci pourrait aussi t'intéresser