Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Markus Maurer élu à la direction de l’ASM

Andy Kollegger reicht Markus Maurer die Hand
La 162e Assemblée des délégués de l’Association suisse des musiques (ASM) s’est tenue, cette année, au centre de la culture et des congrès Zwei Raben du village monastique d’Einsiedeln (SZ). L’Association cantonale des musiques schwytzoises, organisatrice, sous la houlette de son président Richard Mörgeli, a parfaitement tenu son rôle d’hôte. Les délégués ont approuvé tous les points à l’ordre du jour et élu Markus Maurer à la direction de l’ASM. Andy Kollegger, démissionnaire, a quant à lui été nommé membre d’honneur.
La Feldmusik Bennau et la direction de l’ASM sur scène lors de l’AD Foto: Régis Gobet
La Feldmusik Bennau a ouvert la 162e Assemblée des délégués en musique.

La Feldmusik Bennau, sous la direction de Thierry Rau, a accueilli les délégués le samedi 27 avril par une prestation enjouée et de qualité. Luana Menoud-Baldi, présidente de l’ASM, et Richard Mörgeli, président de l’Association cantonale des musiques schwytzoises, ont accompagné l’entrée des bannières, avant que la présidente et ses collègues de la direction de l’ASM n’ouvrent l’assemblée, comme d’habitude, en quatre langues.

Message de bienvenue du canton hôte

Premier intervenant à prendre la parole, Michael Stähli, vice-président du conseil d’Etat et président de la commission culturelle du canton de Schwytz, a relevé à quel point les sociétés et associations – même si elles doivent relever des défis majeurs – sont des piliers sur le plan social. Il s’est dit convaincu que les valeurs qu’elles véhiculent sont loin d’être dépassées.

Portrait du conseiller d’Etat Michael Stähli Foto: Régis Gobet
Michael Stähli en est convaincu: «La musique rend heureux».

«La musique rend heureux», a-t-il poursuivi, avant de conclure en souhaitant que les activités associatives de la musique à vent restent aussi dynamiques que fédératrices, et qu’elles demeurent des vecteurs de joie pour le plus grand nombre à l’avenir.

Markus Maurer rejoint la direction de l’ASM

Luana Menoud-Baldi a ensuite traité les points de l’ordre du jour. Avec un premier moment fort, à savoir l’élection d’un nouveau membre au sein de la direction de l’ASM, Andy Kollegger ayant remis sa démission. Markus Maurer, président de l’Association cantonale des musiques zougoises, s’était porté candidat avant l’Assemblée des délégués pour reprendre le siège vacant.

Markus Maurer au micro Foto: Régis Gobet
Markus Maurer, nouveau membre de la direction de l’ASM, a déclaré accepter son élection.

Avant de lancer la procédure d’élection, la présidente a remercié une première fois Andy Kollegger pour son remarquable travail et a annoncé – clin d’œil à la clé – qu’elle continuerait sous le point «Divers» de l’ordre du jour. L’assemblée a ensuite élu Markus Maurer à la direction de l’ASM, à l’unanimité et sous un tonnerre d’applaudissements. Il a déclaré accepter son élection et prendra la place du Grison démissionnaire.

Les modifications des statuts, une étape importante

Les délégués ont également été appelés à se prononcer sur les modifications des statuts de l’ASM. Fabio Küttel, président de l’Association suisse des musiques de jeunes (ASMJ), a pris la parole et recommandé aux délégués d’accepter les modifications. Il en a fait de même, même si l’ASMJ – tout comme les autres associations partenaires et les membres d’honneur – n’aura plus de droit de vote à l’avenir.

La proposition a donc été clairement adoptée avec cinq voix contre et quelques abstentions. Luana Menoud-Baldi a remercié notamment les associations partenaires et les membres d’honneur pour leur collaboration constructive et se réjouit de travailler sur la base de la nouvelle structure de l’ASM. Ces modifications des statuts constituent un jalon dans la stratégie 2020-2025 de mise en œuvre de la nouvelle structure de l’ASM.

mains levées tenant des bulletins de vote Foto: Régis Gobet
Les délégués ont approuvé tous les points soumis au vote.

Voie libre vers Interlaken

La discussion a ensuite porté sur les modifications des règlements pour la Fête Fédérale de Musique et du jury. La présidente de l’ASM a passé en revue toutes les modifications dans l’ordre. En l’absence de toute objection, un vote a été organisé à la fin sur l’ensemble du règlement de fête et un autre sur le règlement du jury. Les délégués ont approuvé à l’unanimité les adaptations nécessaires pour la prochaine Fête Fédérale de Musique 2026 (FFM26), à Interlaken.

Ils ont ainsi ouvert la voie à la nouvelle structure d’organisation de la fête. La mise en œuvre musicale est ainsi assurée par l’ASM, dont la commission de musique (CM) décide de l’horaire des concours. Les experts sont quant à eux choisis par la direction de l’ASM et la CM. La fête – y compris le programme-cadre – est organisée et réalisée par le comité d’organisation. La présidente de l’ASM a remercié le comité d’organisation et s’est dite ravie de leur bonne collaboration.

Prochaine AD dans le Haut-Rhin

L’Association cantonale des musiques schaffhousoises s’est portée candidate pour la prochaine Assemblée des délégués. Son président, Oskar Brütsch, a assuré la promotion de Schaffhouse en mots et en images, vidéo à la clé. Les délégués ont accepté l’invitation et se sont prononcés en faveur de l’organisation de la prochaine Assemblée des délégués les 25 et 26 avril 2025 à Schaffhouse.

Oskar Brütsch au micro Foto: Régis Gobet
Oskar Brütsch a convaincu les délégués de choisir Schaffhouse comme lieu de la prochaine assemblée.

Un cristal de l’ASM pour Andy Kollegger

Luana Menoud-Baldi en est ensuite venue à ce qu’elle a annoncé en préambule. Dans son éloge en l’honneur de son collègue Andy Kollegger, élu à la direction de l’ASM en 2017, elle a déclaré: «Il s’est imprégné de la vision de l’ASM – il a uni, ému et enthousiasmé.» La période de la pandémie a été particulièrement exigeante et chargée. Elle a d’ailleurs valu à Andy Kollegger son surnom de «Mister Corona».

La présidente de l’ASM l’a exprimé ainsi: «Il a été pour les associations culturelles amateurs l’étoile qui brillait dans la noirceur du ciel de la pandémie. Mais ce n’est pas tout: Andy Kollegger a grandement contribué à la restructuration de l’ASM; son expérience politique et son réseau ont également aidé l’Association suisse des musiques à renforcer son positionnement sur la scène politique.» Le remerciant pour son engagement sans faille en faveur de l’Association suisse des musiques, elle lui a remis un cristal de l’ASM et l’a nommé membre d’honneur. L’assemblée a exprimé sa reconnaissance par une standing ovation et un tonnerre d’applaudissements.

Luana Menoud-Baldi au micro, avec Andy Kollegger à sa droite Foto: Régis Gobet
Luana Menoud-Baldi a rendu hommage aux mérites exceptionnels d’Andy Kollegger.

«Wow, quel honneur!»

C’est un Andy Kollegger ému qui s’est approché du pupitre pour déclarer: «Wow, quel honneur vous me faites aujourd’hui ici à Einsiedeln! Mes plus sincères remerciements pour cette marque d’estime et de reconnaissance pour le travail que j’ai pu accomplir bénévolement et essentiellement sur une base volontaire.»

Ce n’est pas une décision contre l’ASM, mais pour la GKMV (note de la rédaction: Andy Kollegger est président de l’Association cantonale des musiques grisonnes). Il a souhaité à la direction de l’ASM plein succès dans ses tâches de conduite et à lui-même de pouvoir bientôt s’adonner à nouveau à la pratique musicale à l’instrument, au sein d’une société.

Autres salutations et lauréats du Prix Stephan Jaeggi 2024

Le colonel Philipp Wagner a ensuite pris la parole, annonçant qu’il prendra sa retraite fin 2025. Il y aura donc un changement de génération à la tête de la musique militaire, mais cette dernière continuera à soutenir la réforme de la formation et du perfectionnement de l’ASM.

Le colonel Philipp Wagner au micro Foto: Régis Gobet
Le colonel Philipp Wagner a annoncé un changement de génération à la tête de la Musique militaire suisse.

Lukas Kauflin, vice-président du comité d’organisation et responsable du programme de la Fête cantonale schwytzoise de la musique 2025, qui aura lieu à Einsiedeln du 30 mai au 1er juin, a également pris la parole. Il a annoncé que le comité d’organisation – qui fonctionne bien – ainsi que les 18 chœurs et les huit sociétés de musique inscrits se réjouiraient de voir d’autres sociétés de musique se joindre à eux. La fête se déroulera autour du monastère d’Einsiedeln et proposera quelques moments forts dans le programme de divertissement.

L’assemblée s’est poursuivie avec le point «Divers», et la présidente de l’ASM – également présidente de la Fondation Stephan Jaeggi – a annoncé les lauréats 2024: Rolf Schumacher et Patrick Robatel.

Lukas Kauflin au micro Foto: Régis Gobet
Lukas Kauflin a fait la promotion de la «Fête cantonale schwytzoise de la musique».

Absence de la commission de musique

Roland Kohler, président de l’Association cantonale des musiques st-galloises, n’a pas manqué de féliciter Andy Kollegger pour sa nomination au rang de membre d’honneur. Il a affirmé se réjouir de la future collaboration entre présidents d’association.

Avant d’évoquer une deuxième préoccupation, à savoir l’absence de la commission de musique lors de l’Assemblée des délégués. Il a affirmé souhaiter que ses représentants y participent à l’avenir. Roland Kohler a demandé à Luana Menoud-Baldi de transmettre le message au président de la CM de l’ASM.

Luana Menoud-Baldi au micro, Richard Mörgeli à sa droite Foto: Régis Gobet
Luana Menoud-Baldi a remercié Richard Mörgeli pour l’organisation sans faille de l’AD à Einsiedeln.

«Viva la musica! Vive la musique à vent! Viva la musica instrumentala! Es lebe die Blasmusik!». C’est en ces termes que Luana Menoud-Baldi, présidente de l’ASM, a clôturé l’assemblée peu avant midi, invitant dans la foulée les participants à un apéritif copieux.

Partager l'article
Facebook
WhatsApp
Email
Telegram
Table de contenu

Ceci pourrait aussi t'intéresser