Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Mises à jour de projets et nouveau membre à la direction de l’ASM

Vue de la séance du Conseil des associations membres
La prochaine Assemblée des délégués de l’ASM approche et, outre l’élection d’un nouveau membre à sa direction et la Fête Fédérale de Musique 2026 (FFM26), elle a généré des échanges lors de la séance de printemps du Conseil des associations membres, fin février, à Olten.

Après l’accueil par Luana Menoud-Baldi, présidente de l’ASM, le premier point important de l’ordre du jour a été abordé, à savoir la préparation de l’Assemblée des délégués de l’Association suisse des musiques (ASM) du 28 avril 2024.

SUISA augmente les redevances

Après l’annonce de l’ordre du jour de l’AD, l’accent a porté sur les comptes 2023 de l’ASM. Hanspeter Frischknecht les a détaillés et a présenté le budget 2024. Il en a profité pour informer de l’augmentation de la redevance par SUISA.

Hanspeter Frischknecht au pupitre
Hanspeter Frischknecht, caissier, a présenté les comptes de l’ASM.

«Le courrier de la SUISA est arrivé le 20 décembre 2023, après l’envoi par nos soins des factures pour les contributions à la communication de l’ASM aux sociétés membres. Aussi la direction de l’ASM a-t-elle décidé de prendre en charge la différence pour l’année 2024, soit environ 20 000 francs», a précisé le trésorier. Pour les membres de l’ASM, la redevance SUISA – désormais de CHF 6,90 par personne – n’augmentera donc qu’à partir du 1er janvier 2025.

Election supplétive à la direction de l’ASM

Suite à la démission d’Andy Kollegger, membre de la direction de l’ASM et vice-président Suisse alémanique, il sera procédé à une élection supplétive au sein de la direction. Luana Menoud-Baldi a informé du dépôt de la candidature de Markus Maurer, entre autres président de l’Association cantonale des musiques zougoises.

Markus Maurer au micro
Markus Maurer se porte candidat pour reprendre le siège vacant à la direction de l’ASM.

Markus Maurer a personnellement adressé quelques mots au Conseil des associations membres. Ce candidat très actif et engagé dans le milieu de la musique à vent sera présenté plus en détail dans le numéro d’«unisono» de mars 24.

Programme-cadre d’Einsiedeln

Richard Mörgeli, président de l’Association cantonale des musiques schwytzoises et hôte de l’Assemblée des délégués à Einsiedeln, a ensuite présenté le programme qui sera proposé le vendredi soir. Après l’apéritif du vendredi après-midi, si le temps le permet dans la cour du monastère, les invités en visiteront l’église et la bibliothèque, aux sons d’un chant grégorien, après avoir été accueillis par le père Lukas Helg. Le chant grégorien est proche de la musique à vent. Il a notamment conduit au développement de la notation musicale, qui a rendu possible la composition.

Richard Mörgeli au micro
Richard Mörgeli se réjouit de la visite du monastère d’Einsiedeln prévue dans le cadre du programme du vendredi soir précédent l’AD.

«La formation ‹Hebsch Brass› agrémentera le repas au Centre de la culture et des congrès ‹Zwei Raben›», a indiqué Richard Mörgeli pour conclure.

FFM26 : questions du CO et modifications du règlement

Le comité d’organisation de la Fête Fédérale de Musique 2026 a fait parvenir quelques questions au Conseil des associations membres, qui en a discuté en plénum: quel est le programme-cadre souhaité? Faut-il prévoir des cantines où les sociétés de musique pourront manger ensemble? Est-il envisageable d’équiper les scènes de concert sans podiums? D’autres propositions peuvent être adressées par mail à emf26@windband.ch.

«Le règlement de fête ne subira pas d’adaptations majeures, mais principalement des modifications pour des raisons d’organisation, afin que l’ASM et l’organisateur puissent assumer leurs tâches et mettre en œuvre le nouveau mode d’organisation de la fête», a expliqué la présidente de l’ASM.

Organisation de la Fête Fédérale de Musique

Sous le nom de projet «FFM26 – MuFOrg» (organisation de la FFM26), Hanspeter Frischknecht et Luana Menoud-Baldi ont présenté les travaux prévus en 2024 en vue de la FFM26: développement d’un logiciel de fête (entre autres pour l’établissement des horaires de concours), désignation des locaux, composition du jury, conception de compléments pour les pièces imposées, mise en œuvre des règlements, définition de la collaboration avec le CO.

Hanspeter Frischknecht au micro et Luana Menoud-Baldi lors de la séance du Conseil des associations membres
Luana Menoud-Baldi et Hanspeter Frischknecht ont présenté les changements qui toucheront l’organisation des fêtes fédérales de musique.

«A partir de la FFM26, la mise en œuvre de la fête sur le plan musical sera entre les mains de l’ASM. La fête, y compris le programme-cadre, sera mise sur pied et réalisée par le comité d’organisation», a souligné la présidente de l’ASM, évoquant ainsi le principal changement. Le responsable des finances a mis en exergue un détail d’ordre financier: «Les cartes de fête seront à l’avenir facturées par l’ASM et le comité d’organisation recevra en contrepartie un montant fixe et défini.»

Mise à jour du projet «Réforme de la formation et du perfectionnement»

Thomas Trachsel a commencé par annoncer les représentants des régions pour ce projet:

  • Suisse centrale: Richard Mörgeli (SZ) et Michael Barmet (LU)
  • Suisse orientale: Monika Schütz (ZH) et Oskar Brütsch (SH)
  • Suisse du Nord-Ouest: Marco Nussbaumer (SO) et Reto Näf (AG)
  • Suisse romande: définition lors de la réunion du 13.04.2024
  • Tessin: Luca Sala et Elio Felice
Thomas Trachsel au micro
Thomas Trachsel (à droite) a présenté les prochaines étapes de la réforme de la formation.

En deuxième lieu, une feuille de route doit maintenant être établie sur la base de la planification globale et en collaboration avec les représentants. Il s’agit principalement de sujets tels que la formation des directeur(trice)s et des instrumentistes, y compris les modules J+M, les propositions de matériel pédagogique, les profils d’engagement des enseignants, etc. «Notre objectif consiste à prendre en compte les particularités des régions. C’est pourquoi nous allons d’abord concevoir des régions pilotes», a précisé le président de la commission de musique.

Mise à jour du projet «Année de la musique à vent»

Le projet de perception commun de SSR-IAF et de l’ASM débutera le 13 septembre 2024 par la diffusion du documentaire «Et si nous jouions ensemble». Les sœurs Bertholet, Miss Helvetia (yodleuse) et le Wind Band Neuchâtelois, sous la direction de Martial Rosselet, seront de la partie.

«La manifestation finale est prévue 30 novembre 2024, avec le Swiss Windband Festival Award, à l’hôtel National, à Berne. Entre-temps, d’autres concerts pourraient être organisés à Winterthour, Lausanne, Bienne et Genève», a précisé Luana Menoud-Baldi.

Personnes assises à table
Pause café et jus de fruits – discussions animées

«Swiss Windband Award»

«Outre le festival de fin novembre, les ‹Solo-Finals› (anciennement Prix Musique) du 14 septembre 2024 à Viège seront également placés sous la nouvelle marque faîtière ‹Swiss Windband Award›. Ce concours sera organisé en même temps que la séance d’automne du Conseil des associations membres. A l’avenir, il sera subdivisé en deux catégories, une pour bois et cuivres, l’autre pour percussions.

«Nous examinons en outre la possibilité d’inclure à l’avenir dans les qualifications les gagnants du Slow Melody Contest et d’autres concours, afin de répondre à la demande de l’OFC et de toucher un plus large public», a expliqué Michel Graf, membre de la direction de l’ASM et responsable du groupe de travail.

A inscrire dans l’agenda

Programme du vendredi soir 13 septembre 2024

  • «Et si nous jouions ensemble»
  • Théâtre «La Poste», Viège

Samedi 14 septembre 2024

  • 9h00 – 13h00: séance du Conseil des associations membres avec repas à Viège
  • Dès 14h00: SOLO-Finals du SWISS WINDBAND AWARD – avec la participation des trois finalistes accompagnés par l’Orchestre symphonique à vents de la Fanfare d’armée suisse

Philipp Wagner a pris la parole et s’est excusé pour la collision de dates avec le congrès de l’Association suisse des directeurs de musique à vent (BDV): «A l’avenir, nous devrons encore mieux coordonner nos efforts, car le milieu de la musique à vent suisse est trop petit pour que deux événements de ce type soient organisés simultanément.»

Rejet de l’initiative de réduction de moitié

Andy Kollegger a informé que l’ASM a déposé une prise de position défavorable sur la proposition du conseiller fédéral Albert Rösti de réduire les redevances de radio et de télévision, et ce «malgré le fait que la musique à vent n’ait pas bénéficié de la visibilité promise durant l’année de la musique populaire. Toutefois, Gilles Marchand et la plateforme IAF ont exprimé leur volonté de nous soutenir et ont déjà mis en œuvre de premières mesures pour offrir davantage d’attention et de reconnaissance à notre branche».

Mise en ligne de l’Infodesk

L’infodesk sera mis en ligne au plus tard le 15 mars 2024. Les exemples de bonnes pratiques sont répartis dans la structure des dossiers sous les rubriques Musique, Gestion de société et Liens utiles et ont pour vocation de soutenir les sociétés dans ces domaines. En outre, des projets seront régulièrement présentés sous la rubrique «Best Practice» d’unisono», a précisé Hans Seeberger, membre de la direction de l’ASM et vice-président Suisse latine.

Membres du Conseil lors de l’apéritif et du réseautage
Les membres du Conseil ont profité de l’apéritif final pour entretenir leur réseau.
Partager l'article
Facebook
WhatsApp
Email
Telegram
Table de contenu

Ceci pourrait aussi t'intéresser